À l’occasion de la 17ème édition de son action Saint-Valentrain, Ecolo-Picardie réclame des gares accueillantes et accessibles à tous

Les élu(e)s et les membres des groupes locaux Ecolo seront fidèles au poste ce mardi 14 février à l’occasion de notre traditionnelle action Saint-Valentrain. Nous serons présents dans les gares suivantes pour remercier celles et ceux qui empruntent les transports en commun.

  • Gare de Mouscron à partir de 5h30

  • Gare de Leuze de 6h à 8h

  • Gare de Herseaux dès 6h30

  • Gare d’Ath à partir de 6h

  • Gare de Péruwelz à 15h15 et 15h40, à 16h15 et 16h40

  • Gare de Tournai de 6h à 9 h

  • Gare de Comines de 6h à 7h30

  • Gare de Brugelette de 6h à 9 h

  • Gare de Antoing dès 6h30 (le 15/02)

Les écologistes profitent de cette occasion pour réclamer des gares accueillantes et accessibles à toutes et tous, et en particulier aux personnes à mobilité réduite : pour ces usagers, comme pour les parents avec poussette, les voyageurs avec valise ou vélo, les personnes âgées, monter dans le train n’est pas une sinécure. Ath, Leuze, Tournai, Mouscron, etc. aucune de nos gares n’est encore totalement accessible à l’ensemble des voyageurs.

Dans le cadre du nouveau plan d’investissement de la SNCB, Ecolo-Picardie réclame dès lors des moyens pour équiper nos gares :

  • d’accès aisés aux bâtiments (plain-pied, rampes, portes automatiques) là où ce n’est pas encore le cas

  • d’accès aux quais par des plans inclinés, des escalators ou des ascenseurs

  • des quais à hauteur adaptée pour faciliter l’embarquement

  • de places de parking adaptées

  • d’accès aux services comme des guichets et des sanitaires adaptés

  • d’un délai de réservation de 3h00 maximum pour l’aide à l’embarquement pour les PMR dans les gares les plus importantes de notre région

C’est là que les moyens du Plan pluriannuel d’investissement de la SNCB, déjà réduits par le gouvernement, doivent être injectés plutôt que dans la construction, au milieu des champs, d’une gare TGV inutile et coûteuse.

Share This